Arboretums en région Centre-Val de Loire : entre expérimentation et paysage par Michèle Quentin – Château de Bénouville

Voir tous les évènements
  • Rendez-vous de l'Institut
  • Conférence

Arboretums en région Centre-Val de Loire : entre expérimentation et paysage par Michèle Quentin – Château de Bénouville

On peut évoquer les arboretums sous divers aspects : celui du botaniste, du biologiste, de l’écologiste…, de l’historien, du peintre, du philosophe ou du rêveur. De l’étymologie du mot à la diversité des concepts contemporains, c’est à travers plusieurs exemples en région Centre-Val de Loire que cet exposé propose un tour d’horizon sur ces « pépinières » spécialement consacrées à la culture expérimentale d’arbres ou d’arbustes d’essences diverses.
L’histoire des jardins évolue dans le temps… Dans le contexte actuel, quelles sont les problématiques pour les arboretums d’aujourd’hui ?

Michèle Quentin

Depuis 1994, Michèle Quentin est déléguée de l’Association des Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire. Une association qui a pour objet la défense, la protection, l’amélioration, la mise en valeur et l’animation culturelle des parcs et jardins historiques, botaniques et paysagers de la région Centre-Val de Loire. Dans ce cadre et en lien permanent avec les propriétaires et gestionnaires de parcs et jardins publics et privés, elle propose également des formations avec une équipe d’experts.
En tant qu’historienne des jardins, diplômée de l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles, master « Jardins historiques, patrimoine et paysage », elle mène des missions de sensibilisation à la connaissance et à la gestion du patrimoine auprès des adhérents de l’APJRC et des étudiants en horticulture.
Administratrice de l’Association des Parcs Botaniques de France – APBF – elle contribue à l’enrichissement du patrimoine végétal français dans les parcs et arboretums.