Conserver les jardins historiques : un métier en évolution par Pierre BONNAURE – Château de Bénouville

Voir tous les évènements
  • Rendez-vous de l'Institut
  • Conférence

Conserver les jardins historiques : un métier en évolution par Pierre BONNAURE – Château de Bénouville

Pyrale du buis, dépérissement des marronniers, espèces exotiques envahissantes, réchauffement climatique, 0 % phytosanitaire etc. sont les nouveaux défis du jardinier.
Quelles en sont les conséquences pour les jardins historiques ? Quelles techniques, méthodes ou outils adopter ?
A travers quelques exemples concrets, les enjeux actuels de l’entretien des jardins historiques seront abordés.

Pierre Bonnaure

Après un apprentissage au service des jardins du château de Versailles, Pierre Bonnaure se spécialise en histoire de l’art à l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles et à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Devenu jardinier en chef des Tuileries et du Palais-Royal au musée du Louvre en 2007, il rénove le jardin du musée Delacroix en 2012 et co-dirige la même année une étude sur les jardins du château de Louvois, attribués à Le Nôtre. Co-commissaire en 2013 de l’exposition « André Le Nôtre, un règne végétal » aux Tuileries, Pierre Bonnaure s’intéresse autant aux plantes cultivées dans les jardins de Le Nôtre qu’à leur composition. Depuis 2017, il est responsable du département jardins à la Présidence de la République.