Scientifique

Vous êtes ici : Accueil > Événements européens > Les potagers de Wallonie par Sabine CARTUYVELS et Dominique GUERRIER-DUBARLE – Château de Bénouville

Les potagers de Wallonie par Sabine CARTUYVELS et Dominique GUERRIER-DUBARLE – Château de Bénouville

ecaussines-potager

Les potagers, ces jardins nourriciers du début de notre ère, témoins d’un humble travail quotidien, alliant à la fois l’amour du travail bien fait, un souci de perfection inconsciente et un grand savoir sur la vie des plantes, sont en passe de devenir les jardins du XXIe siècle… Pas un jour où ce mot de potager ne passe discrètement sous nos yeux… Jardin du pauvre, un peu oublié, détruit ou transformé sans questionnement, il renaît à la faveur d’un changement profond de société. Jardin nourricier il est resté, fournissant des légumes sains, que l’on a vu soi-même pousser, au fil des jours. Il est un symbole du développement durable, c’est-à-dire d’un développement placé non seulement sous l’angle économique et environnemental, mais aussi social et patrimonial.
Convivial, gai, parfois luxuriant, fleuri, le potager apparaît comme un refuge, presque un paradis. A l’intérieur de ses quatre murs, la transmission de savoirs et la rencontre, le lien social s’y pérennisent. Plus que son histoire, ce sont ces deux aspects, où le patrimoine n’est jamais absent, qui seront évoqués au cours de cette pause, gourmande, de la mi-journée.

Sabine Cartuyvels

Sabine Cartuyvels

Après avoir été libraire pendant vingt ans, Sabine Cartuyvels a obtenu le DESS « Jardins historiques, patrimoine et paysages » de l’Ecole d’Architecture de Versailles. Elle a intégré l’équipe pédagogique du DESS, devenu entre-temps Master 2, pendant 10 ans. Elle est également titulaire d’un DEA, sous la direction de Daniel Rabreau, à Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle a notamment publié l’article « Délicates missives. Lettres d’Antoine Dezallier d’Argenville à Marie-Gabrielle de Fuligny-Damas, Comtesse de Rochechouart (1755-1756) » dans la revue Polia (n°1). L’article « Jardin » est quant à lui paru dans l’ouvrage 1740, Un abrégé du monde. Savoirs et collections autour de Dezallier d’Argenville, sous la direction d’Anne Lafont (INHA, Paris, 2012), avec la découverte inédite du plan d’Argenville conservé au Musée Carnavalet. Sabine Cartuyvels a participé au colloque « L’héritage d’André Le Nôtre. Les jardins à la française entre tradition et modernité » sous la direction scientifique de Marco Martella en 2013 à Sceaux avec une communication sur « La Théorie et la Pratique du Jardinage. La diffusion du modèle français au XVIIIe siècle ». La même année, elle a pris part au colloque international « Penser la sculpture » organisé par Frédérique Brinkerink et Gaylord Brouhot avec une contribution intitulée « Souvenirs romains, sources égyptiennes. Des projets de fontaines d’Edme Bouchardon » dans La Théorie et la Pratique du Jardinage, 1747. Elle a réalisé en son temps, pour la Fondation Roi Baudouin, une étude historique sur le parc du Cinquantenaire à Bruxelles et a publié un article sur ce sujet dans la revue Polia (n°2), avec Dominique Guerrier-Dubarle.

Dominique Guerrier-Dubarle

Dominique Guerrier-Dubarle est ingénieure agronome et horticole, diplômée du DESS “Jardins historiques, patrimoine et paysages” de l’Ecole d’Architecture de Versailles. Ses domaines de compétences vont de la protection du patrimoine à l’aménagement du territoire en passant par la rédaction d’écrits. Elle dirige l’agence Écrits et Paysages basée à Huy en Belgique.

CV de Dominique Guerrier-Dubarle

Informations pratiques
+ 33 (0)2 31 53 20 12
Contact Mail
Partenaires
  • CALVADOS-dep_web
  • g3358
  • partner03
  • partner04
  • Logo CDC groupe