L’idée du sublime – Hastière (Belgique)

Voir tous les évènements
  • Journée d'étude

L’idée du sublime – Hastière (Belgique)

De nombreux philosophes, en tête desquels Edmund Burke, ont devisé au sujet du sublime, comme catégorie du beau, ou en l’opposant à la beauté. Dans le contexte des jardins, où le sublime apparaît au tournant du 18ème et du 19ème, des qualificatifs tels que « terrifiant » ou « majestueux » lui ont souvent été adjoints.
C’est une époque où l’homme découvre – ou redécouvre – la nature. La montagne marque particulièrement les esprits, et notamment ceux de ces voyageurs qui franchissent les Alpes en accomplissent le « Grand tour ». Dès le 18ème et le 19ème, on ne contourne plus la nature sauvage et imposante ; à l’instar des pays et des continents lointains, on l’appréhende et on l’étudie. De retour de voyage, on la reproduit dans les jardins, ou on crée des jardins dans un décor, un cadre sublime.
C’est le cas des jardins historiques de Freÿr, créés sur les rives d’un fleuve imposant, au pied d’impressionnantes falaises. L’œuvre (les jardins) et son écrin (le site) constituent un ensemble, un décor où l’amateur peut aujourd’hui encore se promener et toucher du doigt la nature grandiose et agencée par l’homme.
Comment ont-ils été pensés et aménagés, quelles en sont les particularités, comment les restaurer et les conserver, comment en garder l’authenticité ou leur rendre leur splendeur ? Ces questions feront l’objet d’une matinée de conférences et d’une après-midi de circuits, au cœur de la matière.

Programme à venir sur www.kbs-frb.be